Hors-série Loisirs

TENDANCES

Zoom sur les nouveautés en lien avec la randonnée

tendance_sommaire

DOSSIER: EN AVANT, MARCHE!

La Suisse, paradis des randonneurs

dossier_sommaire

ÉVASION

Notre sélection de balades pour la belle saison

evasion_sommaire

ÉVASION

Val d’Hérens (VS) – Des Farquès au lac d’Arbey

evasion_val_sommaire

ÉVASION

Aigle (VD) – D’une fontaine à l’autre

evasion_aigle_sommaire

ÉVASION

Franches-Montagnes (JU) – Autour des Cerlatez en passant par la Gruère

evasion_franche_sommaire

ÉVASION

Vallée du Trient (VS) – De Vernayaz à Finhaut sur la route des diligences

evasion_vallee_sommaire

ÉVASION

Région de Charmey (FR) – Randonnée goûteuse au pied du Vanil-Noir

evasion_region_sommaire

ÉVASION

De Noiraigue (NE) à Sainte-Croix (VD) – Deux étapes sur Le chemin des Crêtes du Jura

evasion_noiraigue_sommaire

PRATIQUE

Les applications incontournables

pratique_app_sommaire

PRATIQUE

Comment bien s’hydrater

pratique_hyr_sommaire

PRATIQUE

Achats en mode léger

pratique_shop_sommaire

PRATIQUE

Notre sélection de livres

selection_sommaire

PRATIQUE

Calendrier des manifestations et randonnées accompagnées

agenda_sommaire

DOSSIER

© THOMAS ANDENMATTEN

RANDONNER UNE JOURNÉE

 

Trop courte, une balade d’un après-midi? Détrompez-vous! Certes, vous n’y perdrez peut-être pas vos repères routiniers avec la même ivresse qu’en vous lançant sur un parcours plus ambitieux, mais une demi-journée de marche vous offre un temps de respiration et de lâcher-prise que même une sieste ou un bain de soleil ne pourront jamais procurer, et trouvera presque aussi facilement une place sur votre agenda. Sur les hauteurs du val d’Hérens, au milieu des vignes du Chablais ou le long des crêtes jurassiennes, trois randonnées faciles à prévoir autant qu’à faire.

4) VALLÉE DU TRIENT (VS)

DE VERNAYAZ À FINHAUT SUR LA ROUTE DES DILIGENCES

 

Au milieu du XIXe siècle encore, la vallée du Trient n’était accessible que par de périlleux sentiers muletiers, d’ailleurs surtout fréquentés par des piétons; l’absence de chemin carrossable devenant de plus en plus problématique avec le développement du tourisme alpin et l’arrivée du chemin de fer dans la plaine du Rhône, les autorités valaisannes se décidèrent à construire une route digne de ce nom. Les premiers tronçons furent aplanis dès 1855 – pas moins de 43 virages étant nécessaires pour relier Vernayaz à Salvan. La route fut ultérieurement améliorée et modifiée à plusieurs reprises, pour atteindre son parcours définitif dans le courant du XXe siècle. Les voies nouvellement créées dans la vallée n’empruntant pas ce tracé, la majeure partie de la route échappa au goudronnage. Et trouva ainsi une nouvelle vie, en tant que «Route des diligences» classée à l’Inventaire des voies de communication historiques suisses... alors même que ses principaux usagers sont désormais des randonneurs et des cyclistes.

 

Plus de 8km et 900m de dénivelé séparent l’entrée des gorges du Trient, à Vernayaz, de Finhaut, village au-delà duquel la route historique se délite et se perd dans le paysage. Une trotte, quand même, couverte en 4 à 5h environ. Mais outre le plaisir de ses sinuosités et les nombreux points d’intérêt qui l’agrémentent, à commencer par la célèbre Pissevache, le grand point fort de cette randonnée est de traverser plusieurs villages, tous desservis par la ligne de chemin de fer du Mont-Blanc Express. Autant de possibilités de revenir en train à son point de départ et de tenir ainsi compte des forces de chacun (sans parler de la vue somptueuse que réserve cette ligne historique, elle aussi). Une élasticité logistique qui compense largement le fait que la balade ne fait pas une boucle – et permet en outre de la faire dans les deux sens (nous avons retenu en l’occurrence l’option ascendante). Pour ne rien gâter, la forêt qui abrite fréquemment le sentier garantit une agréable fraîcheur, même au cœur de l’été. Et si l’on s’y trouve rarement tout seul, le croisement y est aisé et la circulation courtoise. Bref, un modèle du genre.

© VALLÉE DU TRIENT–FRANCOIS PERRAUDIN

LE PARCOURS

8,5km environ et 900m de dénivelé positif entre Vernayaz et Finhaut: Vernayaz-Salvan 3km/480m, Salvan-Les Marécottes 1km/100m, Les Marécottes-Le Trétien 1km à plat, Le Trétien-Finhaut 3km/280m.

 

LA PAUSE

La Chottapain, Tea-room/Coffee-house, La Place 22, 1922 Salvan, tél. 027 761 30 04.

 

COMMENT S’Y RENDRE

En train, ligne Mont-Blanc Express, arrêt Vernayaz; en voiture, A9 jusqu’à Martigny, puis suivre Vernayaz (parking à côté de l’entrée des gorges du Trient).

 

LE PETIT PLUS POUR ME DÉCIDER

Les spectaculaires gorges du Triège, au Trétien, visibles depuis le sentier, qui se visitent au prix d’un détour de 45 minutes.

 

RENSEIGNEMENTS

Vallée du Trient Tourisme, Le Gilliod 27, 1929 Trient, tél. 027 761 31 01, info@valleedutrient.ch, www.valleedutrient-vallorcine.com