Sur la route du cœur

EN BREF

Zoom sur les nouveautés en lien avec l’agritourisme

1

FOCUS

L’agritourisme est en plein essor

2

REPORTAGE

Immersion dans le quotidien d’une exploitation des Préalpes fribourgeoises

dossier_sommaire

DOSSIER

La Route du Cœur, 720 kilomètres à travers une Suisse de carte postale

4

INSOLITE

Découvrir le Jura bernois à dos de mulet

5

ÉVASION

Notre sélection de destinations agritouristiques

6

ÉVASION

Sous les soleils de Lavaux

7

ÉVASION

À cheval dans les Franches

8

ÉVASION

L’Entlebuch au (sur)naturel

9

ÉVASION

Authentique Emmental

10

ÉVASION

Le goût du Zürioberland

11

SAVEURS

Les délices du terroir valaisan

12

BONNES ADRESSES

Pour un séjour réussi dans les cantons de Genève, de Vaud et en région lémanique

19

BONNES ADRESSES

Pour un séjour réussi dans les cantons du Jura et de Fribourg

17

BONNES ADRESSES

Pour un séjour réussi en région bâloise et canton de Berne

16

BONNES ADRESSES

Pour un séjour réussi dans l’Oberland bernois et le canton d’Argovie

adresses_lucerne_sommaire

BONNES ADRESSES

Pour un séjour réussi dans le canton de Lucerne et les régions des Quatre-Cantons et zurichoise

adresses_zurich_sommaire

BONNES ADRESSES

Pour un séjour réussi en Suisse orientale et dans le canton du Valais

adresses_valais_sommaire

BONNES ADRESSES

Pour un séjour réussi dans les cantons des Grisons et du Tessin

adresses_tessin_sommaire

ÉVASION

L’Entlebuch au (sur)naturel

 

Dans le «Far West lucernois», les pruniers sauvages prospèrent tandis que les malicieux lutins de la légende locale de l’Änziloch font encore parler d’eux.

À Sörenberg (LU), le printemps se fait toujours attendre, pour le plus grand bonheur des amateurs de sports d’hiver. Tandis que les nivéoles fleurissent déjà dans la vallée, on dévale encore les pistes de cette station familiale. Il faut attendre que la neige se soit retirée pour que les pruniers sauvages fleurissent. Leurs fruits, que l’on désigne sous le joli nom de Zyberli, sont transformés en confiture, sirop et autres douceurs. Les spécialités culinaires ne manquent pas dans l’Entlebuch. Au même titre que les légendes, dont l’Änziloch est encore nimbé: on dit que ce creux de vallée situé sur la commune de Romoos est peuplé de lutins. Dans le parc naturel Zyberliland, les enfants peuvent se lancer sur leurs traces. Côté détente, l’aménagement Kneipp, sur les hauts de Flühli, est une adresse de choix. L’Entlebuch est également connu pour ses hauts marais ponctués de pins et ses bas marais fleuris. Quatre sites marécageux d’importance nationale se trouvent en partie ou en totalité dans la Biosphère Unesco de l’Entlebuch, qui abrite également des sites karstiques uniques en leur genre. De loin, l’imposant massif de la Schrattenfluh semble dépourvu de végétation, ce qui accroît la sensation de dépaysement.

FROMAGES D’ALPAGE ET NUIT SUR LA PAILLE

L’alpage d’Erixmoos offre une vue imprenable sur les sommets typiques du massif du Napf. Depuis trente ans, la famille Brun transforme le lait de ses vaches en fromage d’alpage (raclette, tomme et fromage épicé). Dans la petite fromagerie de démonstration, les visiteurs peuvent assister à la fabrication des futures meules. La visite se combine idéalement avec une randonnée à pied ou à VTT. Il est d’ailleurs possible de dormir sur la paille à l’alpage d’Erixmoos.

 

www.biosphaere.ch

LA CUISINE DU SORCIER

L’audacieuse cuisine de Stefan Wiesner, qui se qualifie lui-même de «sorcier», est une ode à la nature: soupe de neige fumée, saucisses paysannes grillées aux pépites d’or ou encore moutarde au charbon de bois sont au menu. À Escholzmatt, le célèbre chef étoilé du Rössli utilise des ingrédients originaux, des aiguilles d’arole notamment, qu’il cuisine souvent au feu de bois. Stefan Wiesner entretient des contacts étroits avec les paysans de la région: si vous mangez chez lui et que vous cherchiez un hébergement, on vous conduira dans une ferme-auberge recommandée par ses soins.

 

www.stefanwiesner.ch

ENTRE LAPIAZ ET MARAIS

Cette randonnée exigeante traverse un magnifique site karstique et marécageux. L’effort fourni pour se hisser jusqu’au sommet de la Schrattenfluh est récompensé par un panorama à couper le souffle. Par temps clair, on aperçoit d’un côté le Jura, de l’autre le Brienzer Rothorn et, derrière, les neiges éternelles de l’Eiger, du Mönch et de la Jungfrau. Le circuit part de Sörenberg et y revient après environ 6h30 de marche. Il s’agit d’une randonnée considérée comme difficile, mais qu’il est tout à fait possible de raccourcir.

 

www.biosphaere.ch

DÉSALPE FESTIVE

La fameuse désalpe de Schüpfheim aura lieu cette année le 28 septembre 2019. Près de deux heures durant, vaches, bœufs, veaux et chèvres traverseront joyeusement le village, accompagnés des chars traditionnels. Une fois le bétail ans les étables, les habitants du village installent tables et bancs sur les routes. Commence alors la grande fête de la désalpe, à laquelle tout le monde est cordialement invité.

 

www.biosphaere.ch

Publicité