Du potager à l'assiette

TENDANCE

Zoom sur les nouveautés en lien avec le jardin et le jardinage

enbref_sommaire

DOSSIER DU POTAGER À L’ASSIETTE

Le potager géant du Chalet-des-Enfants

dossier_sommaire

DOSSIER DU POTAGER À L’ASSIETTE

Cinq amateurs de jardinage partagent leurs recettes

dossier_entree_recette

DOSSIER DU POTAGER À L’ASSIETTE

Des fruits et légumes faciles à cultiver

dessin_bette_177724168

ÉVASION

À la découverte des plus beaux jardins botaniques du Tessin

bonheur_sommaire

PRATIQUE

Aménagez balcons et terrasses pour la belle saison

jardiner_sommaire

PRATIQUE

Compost, mode d’emploi

compost_sommaire

PRATIQUE

Nos conseils pour planter un framboisier

planter_sommaire

PRATIQUE

Les dernières tendances shopping

shopping_sommaire

+ LE CALENDRIER

Les principales manifestations liées au jardin en Suisse romande et en France voisine

calendrier_sommaire

Notre sélection de livres

selection_sommaire

PRATIQUE

© DR

Plantez des framboisiers pour combler petits et grands gourmands


Des framboisiers dans son jardin, ce n’est que du plaisir! Une fois plantés, ils poussent tout seuls. Et, avec les variétés remontantes, vous récolterez des framboises deux fois par an. Les conseils de Tom le jardinier.

Les framboisiers, il n’y a pas plus facile à cultiver! Et les framboises grappillées au jardin sont les meilleures. Les plantes supportent une ombre légère, mais donneront plus de fruits au soleil: ils seront également plus sucrés. Les framboisiers se plaisent un peu partout, car leur floraison tardive, en mai, ne craint pas les gelées printanières. Vous ne savez pas combien en planter? Il n’y a pas vraiment de limite à la gourmandise. Un seul plant produit de 2 à 4 kilos de fruits en vagues successives. Si vous avez la place, 8 à 10 plantes devraient satisfaire les envies d’une famille de 4 personnes y compris les amateurs de confitures. J’en ai planté un tiers de variétés non remontantes qui donnent une belle production en début d’été – j’adore faire de la confiture et la manger! – et deux tiers de remontantes (deux récoltes par an). C’est bien agréable de se régaler encore de framboises durant l’automne. Un seul défaut? Les framboisiers sont des vagabonds qui s’étendent grâce leurs tiges souterraines. Elles font apparaître des rejets au-delà de l’aire où vous les cultivez. Soyez donc implacable avec les plantes dispersées: arrachez-les dès qu’elles se pointent pour éviter l’invasion de votre jardin. 

 

TOM MONNAT


+ D’INFOS

Retrouvez les vidéos de Tom le Jardinier sur www.terrenature.ch/videos

 

EN IMAGES

 

Les quatre étapes clés d’une plantation réussie

Préparez le terrain. Une quinzaine de jours avant la plantation, bêchez le terrain sur la profondeur d’un fer de bêche surtout s’il s’agit d’une ancienne parcelle de pelouse. Incorporez ensuite une bonne quantité de compost bien décomposé: deux à trois pelletées par mètre carré.


Installez les limites. Délimitez bien votre plantation de framboisiers. Installez deux rangées de piquets de part et d’autre du rang, tous les 2 m, entre lesquels vous tendrez deux fils de fer, à 80 cm et à 1 m 20 de haut environ. Palissez les tiges de vos framboisiers sur ces fils de fer.


Détrempez la motte. Les plants de framboisiers sont vendus en conteneur. Immergez le pot dans un seau d’eau quelques minutes. Quand il n’y a plus de bulles d’air qui remontent en surface, la motte de terreau autour des racines est bien imbibée. Vous pouvez dépoter.


Favorisez l’enracinement. Disposez vos framboisiers sur le terrain en les espaçant de 80 cm à 1 m, même si cela vous paraît beaucoup. À chaque emplacement, faites un trou suffisamment profond pour enterrer quelques centimètres de la base de la tige afin de renforcer
l’enracinement.