Du potager à l'assiette

TENDANCE

Zoom sur les nouveautés en lien avec le jardin et le jardinage

enbref_sommaire

DOSSIER DU POTAGER À L’ASSIETTE

Le potager géant du Chalet-des-Enfants

dossier_sommaire

DOSSIER DU POTAGER À L’ASSIETTE

Cinq amateurs de jardinage partagent leurs recettes

dossier_entree_recette

DOSSIER DU POTAGER À L’ASSIETTE

Des fruits et légumes faciles à cultiver

dessin_bette_177724168

ÉVASION

À la découverte des plus beaux jardins botaniques du Tessin

bonheur_sommaire

PRATIQUE

Aménagez balcons et terrasses pour la belle saison

jardiner_sommaire

PRATIQUE

Compost, mode d’emploi

compost_sommaire

PRATIQUE

Nos conseils pour planter un framboisier

planter_sommaire

PRATIQUE

Les dernières tendances shopping

shopping_sommaire

+ LE CALENDRIER

Les principales manifestations liées au jardin en Suisse romande et en France voisine

calendrier_sommaire

Notre sélection de livres

selection_sommaire

EN BREF

EN BREF

© PROSPECIERARA

ENGAGEZ-VOUS POUR LES LÉGUMES RARES!

 

Ambassadeurs des Tomates urbaines, la saison 2019 est lancée! ProSpecieRara soutient la diversité variétale et le libre accès aux semences. Cette année, le projet propose douze nouvelles combinaisons de graines dans des kits de démarrage bien pratiques pour les amateurs de légumes frais et de fleurs chatoyantes. Trente-six variétés de tomates, poivrons, haricots à rames, laitues et pavot ProSpecieRara composent l’assortiment qu’il ne reste qu’à semer dans son jardin ou sur son balcon. L’objectif: favoriser la biodiversité, se régaler, mais aussi récolter des semences qui pourront être multipliées librement et gratuitement à l’infini.

 

www.tomates-urbaines.ch

CHARTE DES JARDINS

 

L’emblème du petit hérisson est désormais bien connu. La Charte des jardins compte plus de 1000 signataires en Suisse romande: des privés, des communes et des associations. En 2018, des élèves de Corsier-sur-Vevey (VD), la Maison de la créativité à Genève, la commune de Lully (VD) et l’association de Prillérans 1008 Ensemble ont adhéré à ses principes. Pour rappel, cette charte est un engagement moral. Elle encourage les jardins qui favorisent la survie de la petite faune sauvage et les méthodes de culture naturelles.

 

www.energie-environnement.ch

© THIERRY PORCHET

JARDINER SOLIDAIRE

 

Planter, semer et désherber avec des personnes migrantes? C’est ce que propose l’Entraide protestante suisse (EPER) avec le projet «Nouveaux jardins». Il vise à favoriser leur intégration sociale au travers de la gestion d’un potager en duo. Des jardiniers motivés sont recherchés à Bex (VD), Neuchâtel, Yverdon-les-Bains (VD), Genève, au Petit-Saconnex (GE), à Meyrin (GE) ainsi qu’à Lausanne. Un second projet, «Ouvre ton jardin», s’inscrit dans la continuité du premier. Il propose de mettre en relation des personnes qui disposent d’un lopin et qui ouhaiteraient en prêter une partie à une personne issue de la migration qui parle relativement bien français et réside en Suisse depuis plusieurs années. L’EPER s’investit par un suivi attentif de chaque projet.

 

www.eper.ch

© DR

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET RÈGNE VÉGÉTAL

 

C’est sur ce thème que vingt jardins botaniques et collections de plantes de toute la Suisse proposeront diverses activités estivales. À l’instar de celui de Davos (photo), ils ouvriront leurs portes autour du solstice d’été pour des visites guidées, des ateliers, des excursions passionnantes et des conférences, à l’enseigne de Botanica. Cette année, ce sont les essences ligneuses, les arbres, qui seront à l’honneur. Le changement climatique entraîne des modifications de températures et des taux de précipitations qui influencent les espèces, transformant leur milieu, leur répartition et leur propagation. Et les arbres, dans les villes notamment, n’échappent pas à la règle.

 

www.botanica-suisse.org

Publicité

© BIOSPHOTO/STEPHANE VITZTHUM

LES INSECTES EN LUMIÈRE

 

Lampyris noctiluca a-t-il trouvé refuge dans votre jardin? Le ver luisant a été désigné par Pro Natura Animal de l’année 2019. Son rôle: attirer l’attention du public sur le sort réservé aux insectes et sur la disparition de leurs milieux naturels. Mystérieux, cet animal bioluminescent est encore relativement répandu en Suisse, dans les parcs et les bois, mais le grand lampyre subit, comme d’autres, la pression sur son espace de vie et la pollution lumineuse. De nombreuses réserves naturelles Pro Natura abritent des vers luisants. Vous les y apercevrez peut-être, à l’occasion d’une balade, par un beau soir d’été...

 

www.pronatura.ch

© LAUSANNE JARDINS

TERRE, SOL ET HUMUS À PROTÉGER

 

Le sol et l’humus sont désormais un sujet à part entière au jardin. Les protéger est devenu une nécessité reconnue par la Confédération, les cantons, les communes et même les jardiniers. La sixième édition de la manifestation Lausanne Jardins en a fait son thème phare. «Le plaisir d’avoir les ongles noirs, de plonger ses doigts dans la terre. Ou ses orteils. Et de se sentir pousser des racines qui s’ancrent profondément dans le sol.» D’est en ouest de la ville, le long de la ligne de bus 9, des jardins thématiques seront installés dans des parcs publics ou des jardins privés. Déambulation libre tout l’été!

 

www.lausannejardins.ch

© JARDIN BOTANIQUE LAUSANNE

UNE NOUVELLE SERRE POUR LES CARNIVORES

 

Dès ce printemps, plantes médicinales tropicales et plantes carnivores prendront place dans une nouvelle serre flambant neuve au Jardin botanique de Lausanne. Les travaux sur cette structure de 161 m2, commencés en 2018, seront achevés progressivement. Le lieu sera inauguré en grande pompe le 9 septembre 2019, mais on peut déjà l’apprécier de l’extérieur, en déambulant dans ce coin de paradis niché sur le flanc de la colline de Montriond. Les Musée et Jardin botaniques cantonaux possèdent la plus grande collection suisse de plantes carnivores. Ils accordent aussi une place de choix aux plantes médicinales, que ce soit dans le jardin attitré, avec les plantes d’orangerie ou dans la nouvelle serre.

 

www.botanique.vd.ch

L’ÉCOLE S’INVITE DANS LES ENTREPRISES HORTICOLES

Et si les écoliers s’invitaient dans les entreprises horticoles, les pépinières ou les garden-centres? C’est le concept de «L’école au jardin», lancé en 2015 par Jardin Suisse. Pour la première fois cette année, il se déroulera aussi en Suisse romande, du 26 août au 20 septembre 2019. L’occasion pour les élèves de 8 à 10 ans de découvrir la diversité des plantes et des fleurs cultivées près de chez eux. Cinq entreprises romandes participent au projet.

 

Renseignements pour les écoles et les entreprises et inscriptions: www.jardinsuisse.ch

E-MAGAZINE DE JARDIN

Notre collaboratrice Isabelle Erne a lancé au printemps 2018 son e-magazine mensuel dédié au jardinage: Florens, côté jardin. Elle y propose des reportages dans les plus beaux lieux de Suisse romande, des balades botaniques, des idées de plantations et bien sûr de précieux conseils.

 

Inscription et consultation des numéros sur www.florens.ch

Publicité